● Shingo Yoshida a quitté le japon en 1997 et depuis il poursuit un voyage continu à travers l'Europe,

l'Amérique latine, la Laponie etc.


Comme un évadé culturel, il se maintient dans une position d'errance et poursuit au gré de photographies

et de vidéos les limites de la notion de culture.

Qu'il focalise son objectif sur la beauté de la nature ou sur les comportements humains,

ses œuvres révèlent toujours une certaine étrangeté ou même absurdité des activités humaines.

Son point de vue d'artiste résiste ainsi à celui du touriste et à celui de l'autochtone pour conserver un équilibre délicat entre impartialité et marginalité

 

Le texte par Uhlrich Lucille​
http://lucilleuhlrich.com/